Ode à Nadine Morano

12 Jan

J’ai longtemps procrastiné avant de publier un article en français sur mon blog. En effet, si on peut pardonner mon style d’écriture en anglais, je ne suis pas sûre qu’une telle indulgence soit de mise lorsque j’écris dans ma langue maternelle.

Pourtant, un nouvel élément a eu raison de cette résistance : le retour en force de Nadine Morano. Celle qui est notre Ministre chargée de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle me fascine profondément. Oui parfaitement.

Pourtant, peu de personnes semblent partager ma passion. Ces derniers temps, Morano est d’ailleurs attaquée de toutes parts.

Tout d’abord le 4 janvier de cette année, la ministre invitée à La Matinale de France Inter se fait sévèrement clashée par Sophia Aram. Dans sa chronique, l’humoriste qualifie Nadine Morano de «vulgaire».

Le jour suivant, c’est sur BFM TV que la politique se fait tancée. Interrogée sur le taux de TVA de l’Allemagne la ministre tente un coup de bluff mais se trompe. Elle s’attire ainsi les commentaires acerbes de Jean-Jacques Bourdin qui l’accuse de « ne pas maîtriser le sujet » et de dire des « bêtises ». 

Pire, Nadine Morano est copieusement moquée pour sa présence hyperactive sur Twitter. Pourtant son compte c’est une tuerie. Car Nadine parle vrai. Ses followers ont l’opportunité de lire des propos inspirés tels que: “José Garcia sur TF1, J’adore!!!!” ou encore “Bon c’est vrai je ne suis pas une miss France mais je suis quand même une élue de France et une Ministre de France :-)” 

Nan mais sérieusement? Je n’arrive pas à décider si ce type de communication dessert l’ UMP ou lui est contraire bénéfique. Que la reine des bourdes soit restée aussi longtemps au gouvernement reste une énigme impénétrable. Mais plutôt que de s’attarder sur ce phénomène, je vous propose de rendre hommage à la ministre en visionnant ses plus grands moments:

Nadine Morano, muse du rap français

Nadine Morano a été et se fait d’ailleurs toujours critiqué pour ses propos tenus lors du débat sur l’identité nationale. Elle avait précisé ce qu’elle attendait du “jeune musulman” : “c’est qu’il aime son pays, c’est qu’il trouve un travail, c’est qu’il ne parle pas le verlan, qu’il ne mette pas sa casquette à l’envers”.

Au-delà du tollé engendré, on oublie souvent que cette contribution a en partie inspiré la chanson “Casquette à l’envers” du groupe Sexion D’Assaut. 

Nadine Morano confond Renault et Renaud

Si Nadine Morano aime le rap, elle ne discrimine pas pour autant les autres types de musique. En voici pour preuve cette vidéo: interrogée sur l’affaire d’espionnage du constructeur automobile Renault la ministre répond: “J’aime Renaud sur certaines chansons, pas toutes… Celle-là, je ne l’ai pas entendue. Je ne peux pas vous dire si je l’aime ou pas”. Une gaffe qui a inspiré bien des internautes.

Nadine Morano au marché

Celle-ci me laisse sans voix. Je vous laisse donc découvrir par vous même…

2 Responses to “Ode à Nadine Morano”

  1. Ines January 13, 2012 at 9:53 pm #

    Nadine Morano… Je ne sais pas quoi en penser. Je me dis que si elle n’est pas désavouée c’est qu’elle convient, qu’elle remplit sa mission : elle est “proche du peuple”. Oui elle est rassurante, elle est tellement “comme nous”. Après j’arrive pas à la détester tellement c’est too much, elle est trop cartoon ! Mais elle me consterne (souvent) et me gène (tout le temps).

    • Raïssa Ioussouf January 14, 2012 at 1:37 am #

      C’est exactement ça. Nadine Morano a le mérite de me divertir et pour l’instant je ne la considère pas vraiment comme dangereuse.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: